Julien Gracq, Le rivage des Syrtes

Publié le par ognunoeciochemangia

syrtes.jpgAldo, à la suite d’un chagrin d’amour, demande une affectation lointaine au gouvernement d’Orsenna. S’ensuit alors la marche à l’abîme des deux ennemis imaginaires et héréditaires. Les pays comme les civilisations sont mortels. C’est à ce fascinant spectacle que Julien Gracq nous convie ici. Cette insolite histoire de suicide collectif laisse une subtile et tenace impression de trouble.

Roman très particulier, thème de la solitude, l'attente, l'aspiration; l'histoire d'un amorphe face à l'inconnu du rivage opposé.

L'histoire est en marche au moment où le roman s'achève...

De plus l'édition "José Corti" est très belle, le papier très agréable,vous aurez le plaisir de découvrir le livre petit à petit à l'aide d'un coupe-papiers, les pages n'étant pas massicotées!

Publié dans letteratura

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article